Thunder Bull

(Cliquez sur l’image pour les faire défiler)

Notre rencontre avec Thunder Bull date de 2007, lorsqu’il a fallu déterminer les deux poulinières et les deux poulains qui feraient le premier voyage vers l’Europe. Après avoir parcouru les pâtures à la recherche des candidats les plus intéressants pour notre projet, nous avons fini par repérer cette puissante jument qui vivait dans la pâture située juste derrière le ranch. Elle avait un poulain splendide avec elle, ce qui était pour nous gage de sa valeur comme poulinière.

Thunder Bull au ranch Kuntz, photographiée au milieu d’un groupe de chevaux lors de notre premier voyage en 2005. Nous ne savions pas alors que deux ans plus tard elle traverserait l’Atlantique pour venir chez nous.

Thunder Bull est une jument robuste et bien charpentée

Les trois autres chevaux sélectionnés étant bleu rouans et plutôt de type traditionnel, nous avions avec Thunder Bull l’opportunité de présenter en Europe le Nokota de type Ranch, plus grand et plus fort, et d’apporter plus de diversité de robe avec cette belle jument alezane ovéro aux crins blonds. Elle présente également une “Bald Face”, marque de tête blanche fréquente chez les Nokotas. Après l’avoir installée dans un paddock du ranch communiquant avec les pens de travail, nous avons eu le temps d’effectuer les premières manipulations avec elle. Cela a été une expérience intéressante de pouvoir démarrer cette jument adulte n’ayant jamais encore été manipulée. Au bout d’une semaine, elle se laissait approcher et on pouvait la licoler et la mener. Elle n’avait pas encore de nom, et nous sommes restés longtemps avant de trouver ce qui lui conviendrait. Finalement, le dernier jour de notre séjour, une formation orageuse impressionnante s’est manifestée au dessus du Ranch, avec en particulier des cumulonimbus de dimensions inconnues en France.

La marque du taureau sur la cuisse de Thunder Bull

Leo Kuntz m’a désigné le sommet de ces formations nuageuses comme étant des “Thunder heads”, ce qui a été le déclic pour trouver le nom de la jument. Je voulais déjà utiliser le mot “bull” dans son nom, puisque l’une des marques de sa robe représente une tête de taureau, et Thunder, le tonnerre, correspond tout à fait à sa force. C’est un nom associant deux symboles fort, mais quand on connaît l’animal, sa puissance et sa détermination, cela lui va finalement parfaitement !

C’est incontestablement la jument leader, sur laquelle les autres chevaux calquent leur comportement. Sous la selle, on sent sa force, elle a une locomotion harmonieuse, de belles allures, souples, déliées et pouvant être ramenées à des allures de travail grâce à sa capacité à se rassembler.

Elle est l’illustration du cheval de Ranch de la fin du 19ème siècle, forte, robuste, endurante et calme, “Easy going”, dit d’elle Leo Kuntz. Ses poulains héritent de sa force et de son caractère.